samedi 24 septembre 2016

Ségolène Royal: les éoliennes devraient être à 1000m des habitations

Le 8 septembre 2016, sur l'antenne de France Inter à 8:40, un auditeur a appelé pour demander à Ségolène Royal ce qu'elle pensait d’éoliennes gigantesques construites à 500m des habitations.

Voici une transcription de l’échange (entre 2:50 et 5:00):

Cohen: Annie depuis le Var. Bonjour Annie.
Annie: Bonjour.
Cohen: Nous vous écoutons.
Annie: Bonjour Madame la Ministre.
Royal: Bonjour.
Annie: Euh... Voila. Je suis dans le Var. Je vous appelle concernant des éoliennes.
Royal: Oui.
Annie: Je voudrais savoir ce que vous pensez du fait d'installer des éoliennes à 500m... Euh 240m de haut à 500m d'une habitation, et si vous envisageriez vous-mêmes d'habiter à proximité comme ça, de ce genre de monstruosité.
Cohen: C'est... C'est...
Annie: Alors je vous le dis tout de suite je ne suis pas contre les énergies renouvelables.
Cohen: C'est une gêne pour vous visuelle ou sonore, Annie?
Annie: Ben disons qu'en fait ça ne me concerne pas directement, c'est mon fils. Euh.. Mais bon ben... Je sais pas si vous imaginez... Déjà la gêne sonore que ça peut procurer. Mon fils a des chevreaux, donc ça peut générer de l'ombre et de l'effet "troboscopique" là. Excusez-moi j'arrive pas à exprimer le mot. Euh... Et puis...euh... c'est le fait oui d'avoir au niveau visuel.
Cohen: Ségolène Royal.
Royal: Est-ce que l'installation est déjà fait ou c'est un projet?
Annie: C'est en projet.
Royal: Alors madame, il y a une enquête publique qui va être faite. Donc ce qui m’étonne c'est 500m parce que normalement les distances doivent être beaucoup plus importantes que cela. Ca dépend si c'est un habitat isolé ou pas.
Cohen: On me dit que ça a changé. C'est passé de 1500m à 500m. C'est ça ce qu'on me dit en régie?
Royal: En principe c'est 1000. Mais ça dépend après de la nature de l'habitat. Effectivement si c'est un habitat isolé. Si on mettait 500m sur l'ensemble du territoire national y compris en prenant en considération les habitats isolés ou les exploitations agricoles on pourrait plus du tout construire d’éolienne. Maintenant justement pour éviter les nuisance il y a l’enquête publique qui est en cours. Donc ce que je vous invite à faire c'est de participer à cette enquête publique et de faire valoir ce que vous venez de dire qui me parait en effet tout à fait... tout à fait recevable.

Ce qui est étonnant c'est que la loi est claire: c'est 500m des habitations minimum. Quels sont ces 1000m? Est-ce une directive? Si c'est officiel, pourquoi ne pas le dire aux promoteurs pour qu'ils n'essaient pas d'installer leurs éoliennes à moins des habitations? Si ce n'est pas officiel, pourquoi aller déclarer ça à l'antenne d'une radio nationale? La ministre est-elle si mal informée pour prendre ses décisions?

Une autre chose est étonnante: mon expérience des enquêtes publiques (j'en ai lu plusieurs dizaines) c'est que les commentaires du style de ceux d'Annie sont ignorés ou rejetés soit avec des déclarations infondées des promoteurs ("les éoliennes ne font pas de bruit", "elles s’intègrent bien dans la paysage", "l'effet stroboscopique n'a pas d'effet sur les humains", etc.) que le commissaire enquêteur ne discute pas, soit en déclarant simplement que la loi c'est 500m. Qu'est-ce que Madame Royal croit que l’enquête publique va accomplir?

Si le promoteur du projet de Gourvillette tente d'installer ses éoliennes à 700m des habitations comme ça va être le cas, Madame le Ministre soutiendra-t-elle notre action auprès du tribunal administratif comme elle dit l'avoir fait sur d'autres sujets?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire