jeudi 15 septembre 2016

Quand l'argent des éoliennes fait tourner la tête des petits maires

Quand les promoteurs font miroiter des sommes irréalistes aux maires de petits villages, les promesses des promoteurs leur montent parfois à la tête et l'opposition à "leur" projet devient alors personnelle. Et quand "leur" projet est attaqué ils deviennent agressifs envers les personnes qui s'y opposent.

Récemment, quelqu'un a laissé un commentaire sur un post de ce blog de janvier 2016. Le commentaire était anonyme bien sûr, ce n'est pas la première fois, et hors sujet. L'inconnu semblait reprocher qu'on soit allé à la mairie demander une copie de compte rendu d'une réunion du conseil municipal. Chose tout-à-fait légale et qui fait partie du fonctionnement de la démocratie locale. Le but du commentaire n'était pas clair, mais c'était il semblerait inacceptable pour le commentateur.

Les commentaires anonymes sont le fait de lâches. C'est un fait et c'est quelque chose avec lequel on doit vivre sur Internet. Donc répondre à ce type de commentaire implique montrer la lâcheté de l'acte, puis reprendre les frais reprochés et les remettre dans le contexte du post pour y répondre. 

Un peu plus tard dans la soirée, le commentateur anonyme s'est démasqué dans un email: il s'agissait du maire de Gourvillette! Comme il a signé en tant que maire, je considère l'échange d'intérêt publique. Je copie ici donc l'intégralité sans modification:

Dis donc raguenaud, je ne suis pas plus lâche que toi, car si j'en crois mon intuition le fameux "THOT" qui commente mon mail de janvier n'est autre que toi !!!
J'aimerais savoir quelles genres de menaces je t'ai faites, et je te prierais d'être poli envers moi car je ne suis ni plus bête ni plus faible ni plus lâche que toi qui installe une caméra de surveillance pour espionner tes voisins qui passent dans la rue, ce n'ai pas de la lâcheté cela!!!
Quand à m’accuser de faire des faux compte-rendus de réunion et de prendre des délibérations du conseil qui n'ont rien à voir avec la réalité des débats, là arrête un peu sinon je porte plainte en diffamation contre toi et je sais à qui m'adresser.
Pour ta gouverne, les réunions du conseil se sont toujours bien passées auparavant dans la démocratie totale chacun a toujours exprimé ses pensées et ses idées et toutes les décisions ont été prises à la majorité des présents.
Et quand je parle d'augmenter les impôts de 200 ou 300 % ce n'est qu'une image pour se projeter dans le temps, car j'ai des amis à Gourvillette que je ne voudrais pas pénaliser de la sorte.
Pour ton info, je dirige la commune depuis 2008 et je n'ai pas d'ordres à recevoir d'un petit monsieur qui est au village depuis 2 ans à peine, ce qui c'est passé avant ton arrivée ne te regarde pas.
Pour les réunions tu dois confondre avec celle de juillet 2013 ou nous avions à débattre si oui ou non on donnait le feux vert à la "Sociéte Enerpole" et celle de janvier 2015 (tu étais présent) ou nous avions juste à décider de la date de la réunion de présentation du projet éolien. 
Peut-être ne suis-je pas instruis comme toi, moi j'ai quitté l'école à 16 ans, mais je pense ne pas être plus con que toi.
Quand à la discussion tu ne m'a jamais rien demandé, vous allez avec Baudry voir les maires des communes voisines qui, comme moi en ont rien à foutre de vos batifioles.
Quand aux parcs éoliens de Gourvillette, Massac et Haimps , s'ils doivent se monter ils se montrons que cela vous plaise ou non !!!
Sur ce , je te souhaite bon vent!!!
Le Maire de Gourvillette
Jean-Paul AUGUSTIN
PS: Barracuda c'était mon indicatif radio quand j'étais à l'armée...

Qu'est ce qu'on tire de cet email? Les points suivants:

- les noms propres prennent une majuscule. Même si le maire n'a aucun respect pour moi, et il le fait clairement savoir, c'est de la grammaire de base. Il aime bien écrire son nom entièrement en majuscules, par contre.
- je serais"thot". Une méprise évidente sur l'identité d'un autre commentateur. Non "thot" n'est pas moi. Mauvaise intuition. Je ne me suis jamais caché derrière l'anonymat, moi. Par contre je remarque qu'à chaque mail que je reçois de notre bon maire, l'adresse est différente. On se demande pourquoi...
- notre maire réclame du respect, ce qu'un post anonyme et sa façon de me parler ne justifient en aucun cas. Et puis le post étant anonyme il m'était impossible de savoir à qui je m'adressais. C'est le risque quand on se cache derrière un pseudonyme. La prochaine fois un peu plus de courage.
- notre maire n'aime pas le fait que mon portail ait une caméra. Qu'est-ce que ça à voir avec éoliennes? Absolument rien. Mais ceux qui manquent d'arguments mélangent toujours tout pour se donner l'air d'en avoir. Il faut savoir que je ne vois pas le portail de la maison et qu'il se trouve à côté d'un de nos figuiers. En février cette année, l'adjoint au maire est venu couper une grosse branche. Le figurer est sur notre propriété privée mais ça ne l'a pas arrêté. Il ne nous a même pas averti ou demandé la permission si une branche gênait. La semaine dernière, un tracteur a cassé la moitié de ce qui restait de ce pauvre figurer en empiétant sur notre propriété. Alors maintenant une caméra filme ma porte et mon bout de terrain et je verrai si quelqu'un vandalise mon arbre de nouveau. C'est triste d'en arriver là mais tant qu'une partie des élus et des habitants de Gourvillette se comportera comme une bande de sauvages, je serai inquiet, à juste titre me montre l'expérience, pour ma propriété et ma sécurité. De quoi d'autre sont capables ces gens-là? Je ne filme pas la rue, je n'en vois pas l'intérêt, la caméra pointe vers le sol, pour être vu il faut être sur ma propriété ou vous n'avez rien à faire.
- notre maire menace de poursuites pour avoir dit que les comptes rendus de réunions ne reflétaient pas la réalité des réunions. Il sait à qui s'adresser, apparemment.  Moi aussi, c'est le juge du TGI de Saintes. Son adresse est sur le site du tribunal. N'en déplaise à notre maire, comme je l'ai dit j'ai un enregistrement de la réunion et il n'y a pas eu de vote à l'unanimité comme le compte rendu officiel affiché la semaine suivante (page 1, page 2) le dit. Notre maire confond-il unanimité et majorité? Il mentionne que les votes précédents étaient à la majorité alors que le compte rendu de cette réunion en particulier dit unanimité. C'est très différent et la différence est de la plus haute importance. De plus, contrairement a ce que notre maire dit maintenant, il n'y a pas eu de discussion sur la date de la présentation du promoteur, elle a seulement été annoncée. Encore une fois, le compte rendu dévie de la réalité.
- la menace d'augmenter les impôts de 200% à 300% aurait été juste une image. Allez relire la transcription de la réunion et dites-moi si ça ressemblait à une image. Le commentaire qui avait suivi selon lequel il s'en fout parce que sa maison à une petite valeur locative prouve exactement le contraire: c'était une menace qui était d'autant plus susceptible d'être exécutée que le maire ne serait pas affecté. Alors non, dire maintenant que cette menace ridicule et inacceptable était une image ne va pas être suffisant pour en nier l'existence et la responsabilité. Et bizarrement cette menace importante pour les habitants du village n'apparait pas dans le compte rendu de la réunion. Comment est-ce possible si les comptes rendus sont fidèles aux discussions? 
- ce qui s'est passé avant l'arrivée de certains habitants dans le village ne les regarde pas. Alors ça c'est une déclaration extraordinaire! Si les décisions qui ont été prises avant l'arrivée de quelqu'un dans le village n'avaient aucune conséquence pour eux je serais d'accord. Mais ce n'est pas le cas donc il est tout-à-fait logique qu'on se renseigne. De plus, vivre dans le village depuis deux ans donne le même droit à la parole qu'ont ceux qui y vivent depuis plus longtemps. Ça s'appelle la démocratie par opposition à l'oligarchie que le maire semble vouloir.
- quant à la discussion on a essayé d'en avoir une. On a même écrit au maire et à tous les conseillers municipaux à plusieurs reprises pour leur expliquer notre point de vue et les inviter à discuter avec nous du projet éolien. On leur a même envoyé des DVD! Et on leur fourni adresses physiques, adresses email, et numéros de téléphone. Vraiment on a tâché de rendre la réponse facile. Aucun n'a jamais répondu et le maire s'est moqué de nos lettres lors du conseil municipal. Ça ne montre pas une volonté de dialogue.
- aller voir les autres maires qui ont aussi un projet à quelques centaines mètres de nos maisons pour discuter avec eux de ces projets n'est-il pas raisonnable? Pourquoi donc notre maire trouve-t-il ça inacceptable tout en ne comptant pas ça comme tentative de dialogue de notre part? Il y a ici contradiction dans son discours.
- notez que le maire "dirige" la commune depuis 2008. Un PDG dirige une entreprise: il n'y a aucune trace de démocratie dans le processus. Il ne rend de comptes qu'aux actionnaires et au comité de surveillance l'entreprise, pas à ses employés. Un maire ne "dirige" pas une commune comme semble le croire le nôtre. Il a un mandat des habitants; il les représente; il travaille pour eux; il leur rend des comptes. Alors non un maire ne "dirige" pas sa commune et le choix de ce terme en dit long.
- notre maire, en bon représentant de la loi et de la démocratie, nous annonce aussi que le projet se fera "que cela [nous] plaise ou pas". Bel exemple de démocratie ou ceux qui se retrouvent avec des éoliennes a 700m devant leurs fenêtres n'ont pas leur mot dire. Ca va bien avec sa façon de "diriger" la commune.
- notre maire confond intelligence et éducation. Je n'ai jamais critiqué l'éducation de ceux qui se cachent derrière l'anonymat. 
- pour finir, notre maire réfute l'intimidation que je mentionnais. Le commentaire anonyme et son email n'ont-ils pas justement l'air de tentatives d'intimidation? Et un email précédent n'ajoute-t-il pas au faisceau de preuves? Qui recevrait ces messages sans se dire qu'il est victime d'intimidation? De la part d'un maire, le représentant de l'État. Dans l'exercice de ses fonctions. Ajoutez-y le ton,  l'agressivité et les déclarations lors de conseils municipaux. Et ajoutez-y le fait que notre maire a contacté le maire de notre précédent domicile pour tenter d'apprendre des choses sur nous. Ça ne ressemble pas à de l'intimidation tout ça? 

Il est affligeant que dans leur effort de recevoir ce qui leur a été promis (gonflé jusqu'à l'absurde), certains maires sont prêts à attaquer certains habitants de leur village parce que ceux-ci osent ne pas être d'accord avec eux, ils sont prêts à nier les principes démocratiques, et ils sont prêts à menacer de poursuites judiciaires ceux qui ne suivent pas la ligne qu'ils décident.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire