vendredi 11 décembre 2015

Lettre aux conseillers municipaux de Gourvillette

Comme il est apparu lors de discussions avec certains conseillers municipaux de Gourvillette qu'il y avait des croyances erronées sur le projet éolien (par exemple que les éoliennes ne mesureraient que 30m donc seulement deux fois la hauteur du clocher de l'église), nous leur avons écrit pour les informer que nous avions contacté le maire et pour leur faire part des raisons qui nous poussent a nous inquiéter de ce projet.


Association pour la Protection
de l’Environnement de la vallée du Briou
8 rue de Grandolle
17490 Gourvillette

Conseiller municipal
17490 Gourvillette

Gourvillette, le 04/12/2015

Madame, Monsieur le conseiller municipal,

Comme vous le savez, un projet d’implantation d’éoliennes se prépare sur la commune de Gourvillette. Ce projet génère des inquiétudes parmi les habitants du village. Une partie de cette inquiétude provient de l’absence d’information sur le projet (la mairie d’Haimps a adopté une attitude transparente et tient les habitants informés de l’évolution du projet sur leur commune). Une autre source d’inquiétude réside dans les risques que les éoliennes feraient peser sur la commune. Les argumentaires des promoteurs et les études d’impact n’en feront probablement pas état, ou les éluderont en se basant sur des déclarations infondées ou fausses, comme l’a bien remarqué le conseil municipal de Verdille en octobre de cette année (délibérations jointes à la présente).

Le parc éolien aura des conséquences non négligeables sur le paysage et l’apparence du village. Mesurant 150 à 180 mètres (voir diagramme joint), les éoliennes seront bien plus hautes que les plus grandes structures des environs du village (par exemple plusieurs fois la hauteur du château d’eau de Haimps), d’autant que le parc de Gourvillette ne sera pas isolé et sera entouré d’autres parcs, à Bagnizeau, Haimps, Massac, Bresdon, etc. L’effet dans la vallée sera écrasant et donnera l’impression que les éoliennes sont partout (l’effet de mitage que les défuntes ZDE devaient empêcher). Ces structures gigantesques ne s’intègreront pas du tout dans le paysage et transformeront un environnement agricole et naturel en environnement industriel qui n’a jamais existé autour du village.

De par cette dénaturation du paysage et la petite distance des éoliennes, le village perdra en attractivité touristique pour les vacanciers qui représentent un complément économique important pour les commerçants alentour. Les résidents du village voudront le quitter pour aller s’installer dans une zone sans éoliennes (aussi vite que possible étant donné l’impact négatif des parcs éoliens sur l’immobilier local). L’impact économique pour le village, en termes de visites, d’apport financier, et d’impôts locaux serait néfaste. Bien sûr, les promoteurs éoliens promettent un apport de financement pour le village, mais celui-ci sera dérisoire (après préemption par la CDC et autres instances).

De plus, il vous est sans doute revenu que les éoliennes génèrent des problèmes de santé importants non seulement par le bruit audible, mais aussi et surtout par les vibrations inaudibles (infrasons). Ces infrasons, que les parcs éoliens, contrairement à l’industrie en général, ne sont pas obligés de mesurer dans leurs études d’impact, se propagent sur de très grandes distances (10km) et produisent l’effet « immeuble malade » très connu dans nombre d’industries (en particulier à cause des ventilateurs de refroidissement de machines qui fonctionnent comme des éoliennes). Ces infrasons sont connus pour affecter les hommes et les animaux, voire même produire des changements physiologiques démontrés sur les animaux, au point que les ordres des médecins anglais, allemand, et français ont demandé l’augmentation de la distance minimum des éoliennes des habitations (entre 1500m et 2500m minimum). Des témoignages de docteurs dans notre région même montrent la réalité de ces problèmes (par exemple Dr Pierre Allary de Charente). Il serait dangereux de laisser s’implanter dans le village un tel projet pouvant porter atteinte à la santé de vos électeurs.

Ce projet est d’autant plus injustifiable que les besoins en centrales thermiques à gaz ou charbon que les éoliennes génèrent pour compenser la variabilité de la production rendent ces projets non écologiques et insensés économiquement, perdant ainsi toute justification rationnelle. Nous avons donc demandé à M. le Maire par courrier avec AR le mois dernier de considérer ces problèmes quand les demandes de permis construire et les études d’impact des promoteurs lui parviendront.

De nombreux habitants ou résidents ayant été très étonnés de ne pas avoir été informés de l’existence de ce projet, ils se sont décidés de se joindre à notre association. Sachant que le bien-être des habitants lui tient à cœur, nous avons aussi demandé à M. le Maire de remédier aux inquiétudes des habitants en organisant une séance d’information pour présenter le projet et son état d’avancement.

Nous sommes bien sûr à votre disposition pour vous fournir les études scientifiques sur lesquelles nous fondons nos arguments et pour discuter du projet éolien de Gourvillette. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations,

Jean Baudry                                                                                  Cedric Raguenaud   

Président                                                                                       Secrétaire






 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire